Babzman
Image default
Accueil » L’Iwzane : les délices d’Ouargla .
Nouvelles du sud

L’Iwzane : les délices d’Ouargla .

platLe patrimoine culinaire algérien met l’accent sur les particularités régionales de notre vaste pays, c’est une cuisine multiple, aux diverses influences; une cuisine traditionnelle séculaire qui a évolué au cours du temps, tout en conservant intactes, des plats ancestraux des plus savoureux .

Ainsi, le très prisé mets nommé Iwzane, issu de la région d’Ouargla, est un plat qui redonne à l’orge ses lettres de noblesse. 

L’orge est l’une des céréales les plus riches en fibres, elle dispose de diverses propriétés et se trouve être  indubitablement l’ami de notre santé. Dans la région d’Ouragla, elle est appelée « Tchida », et  les hommes la consomment pour accroître leur robustesse.

En outre, la Tchicha  constitue l’ingrédient primordial  pour réaliser  l’Iwzane. Similaire à la préparation du couscous, la semoule d’orge est cuite à plusieurs reprises à la vapeur, puis on y ajoute le poivre noire et le sel. Le bouillon rouge révélé est fortement épicé, il contient du cumin, de la tomate, du  laurier, un bouquet garni; et on le prépare généralement accompagné d’abats et de viande de mouton ou de chameau.

Par ailleurs, Iwzane se déguste traditionnellement  dans une  gas’aa en terre cuite. Le plat, avant d’être servi, est orné d’olives noires et vertes, d’œufs durs, et de piment fort. L’iwzane est un plat communautaire, riche et équilibré. Il est servi lors de cérémonies commémoratives, de fêtes, ou encore d’enterrement. 

A  la fois constante et variable, la cuisine algérienne est essentiellement basée sur des ingrédients simples tels que le blé et l’orge et les légumes de saison, elle est cuisine de festin, elle est fête en elle-même …

 

Leila A

  1. Photographie : Oussama Bourdine 

Articles similaires

Laissez un commentaire